Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

Archive for janvier 2012

Interception de 11 harraga au large de Mostaganem

leave a comment »

Une patrouille des gardes cotes a intercepté une barque en partance pour l’Espagne dont 2 adolescents de 16 ans, les 9 autres étant âgés entre 25 à 28 ans.

L’interception est intervenue durant la nuit de dimanche à lundi à quelques miles du Cap Ivi. La barque qui venait de quitter la plage de Chaïbia, un des hauts lieux de départ vers les cotes espagnoles de toute la façade maritime de Mostaganem, aurait été signalée au service des gardes cotes dont le bateau n’a eut aucune peine à retrouver la barque et à la ramener à bon port ainsi que ses 11passagers.

Yacine Alim

Publicités

Written by elharraga

23 janvier 2012 at 2:45

Publié dans Uncategorized

Annaba. 42 harraga arrêtés en 24 heures

leave a comment »

A peine 24 heures après l’arrestation de 20 candidats à l’immigration clandestine, les mêmes éléments des garde-côtes de la station maritime principale de Annaba ont intercepté et arraisonné, hier vers 4h, une embarcation artisanale à bord de laquelle avaient pris place 22 jeunes harraga.

Agés de 20 à 32 ans, ces jeunes infortunés, originaires de Annaba, naviguaient à 9 miles nautiques au nord de Ras El Hamra.
Ils ont été surpris en haute mer par les unités des garde-côtes en patrouille, alors qu’ils tentaient de rejoindre la rive européenne, notamment l’île de Sardaigne. Profitant des conditions climatiques favorables, ils avaient embarqué avec la ferme intention de quitter l’Algérie pour rejoindre, tant bien que mal, les centaines de jeunes déjà arrivés en Italie.

A l’audition, ils ont déclaré avoir embarqué depuis la plage de Sidi Salem, à minuit. A l’arrivée au port de Annaba, vers lequel ils ont été reconduits, ils ont été pris en charge par le médecin de la Protection civile.
Comme les 20 harraga de la veille, les 22 malheureux candidats à l’immigration clandestine seront présentés devant le procureur de la République du tribunal de Annaba. En dépit de l’entrée en vigueur, depuis le 8 mars 2009, de la criminalisation de l’acte de l’immigration clandestine, les jeunes Algériens continuent toujours à braver le risque de la mer pour fuir leur pays.

Mohamed Fawzi Gaïdi

Written by elharraga

15 janvier 2012 at 2:47

Annaba : 20 harraga arrêtés par les garde-côtes

leave a comment »

Les éléments des garde-côtes de la station maritime principale de Annaba ont intercepté et arrêté, hier vers 3h du matin, une embarcation artisanale dans laquelle avaient pris place 20 jeunes candidats à l’immigration clandestine, dont un mineur, apprend-on auprès de la Protection civile.

Agés de 17 à 42 ans, ces jeunes infortunés naviguaient à 10 miles nautiques au nord de Ras El Hamra lorsqu’ils ont été interceptés par les unités de la marine en patrouille permanente. Ils ont été reconduits alors qu’ils tentaient de rejoindre les côtes de la rive européenne, notamment l’île de la Sardaigne. Ils sont venus de Annaba et de Skikda avec la ferme intention de fuir leur pays. Il était minuit, lorsqu’ils ont appareillé depuis la plage de Sidi Salem, une localité déshéritée de la commune d’El Bouni, la plus importante de la wilaya de Annaba, à l’effet de s’assurer de l’absence des services de sécurité et des garde-côtes de Annaba.

Mais c’était sans compter sur la vigilance de ces derniers qui, depuis plusieurs mois, sont sur le qui-vive. A l’arrivée au port de Annaba, les malheureux «brûleurs des frontières» ont été pris en charge par le médecin de la Protection civile. Après les formalités d’usage, ils seront présentés aujourd’hui devant le procureur de la République du tribunal de Annaba pour répondre de leur acte : tentative de quitter le pays clandestinement. En 2011, 1464 candidats algériens à l’immigration clandestine ont été arrêtés en Espagne, indique un bilan officiel de la l’Association des droits de l’homme d’Andalousie (APDHA) publié jeudi dernier.

Gaidi Mohamed Faouzi

Written by elharraga

14 janvier 2012 at 2:51