Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

85 harraga sauvés et un réseau démantelé en 2008

leave a comment »

Bilan annuel des garde-côtes

Selon le bilan annuel des garde-côtes de la wilaya de Mostaganem, pas moins de 50 jeunes harraga ont été sauvés d’une mort certaine après les interventions de sauvetage menées par les garde-côtes en pleine mer.

Ces jeunes, âgés de 20 à 35 ans, tous originaires des villes de l’intérieur, à l’instar de Mascara, Relizane et Tiaret, avaient pris le large à partir des côtes de la région Est de Mostaganem pour rejoindre les côtes espagnoles à bord de 8 embarcations. D’autre part, les services de la gendarmerie, et durant la même période, ont arrêtés 35 immigrés clandestins à travers différents sites réputés être des lieux d’embarquement des groupes de harraga, comme la plage Chaibia, Petit Port, Ouled Boughalem, où les réseaux d’immigration clandestine sont bien implantés et préparent minutieusement les voyages des groupes de jeunes, moyennant la somme de 80 mille dinars par personne. Le dernier réseau d’immigration clandestine, qui activait à travers la région de Sidi Lakhdar, composé de 3 personnes, a été démantelé par les services de la gendarmerie nationale au mois de décembre dernier.

Par Larbi Benzidane

Publicités

Written by elharraga

21 janvier 2009 à 11:28

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :