Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

Emigration clandestine : 17 harraga interceptés

leave a comment »

Un groupe de dix-sept harraga a été intercepté, hier, par les éléments de l’unité marine 350, à 20 miles nautiques au nord d’Oran.

Les gardes-côtes, relevant du groupement de Mostaganem, ont réussi à localiser l’embarcation de type pneumatique qui dérivait depuis plus de trois jours. Selon des informations concordantes, les jeunes harraga, âgés entre 19 et 35 ans, ont pris la mer à partir de la plage témouchentoise de S’biat. Malgré la houle et le mauvais temps, les jeunes harraga, originaires d’Oran, n’ont pas hésité à se lancer dans l’aventure. Une panne de moteur et une mer démontée ont fini pas avoir raison de l’embarcation rudement ballottée par les vagues en furie. Complètement déboussolés, les harraga ont dérivé à la défaveur d’un froid glacial et de la faim. A leur arrivée au port d’Oran, les candidats à l’émigration clandestine se trouvaient dans un état de déshydratation et de malnutrition avancé. Certains d’entre eux ont été dirigés vers les UMC pour une prise en charge médicale urgente. Ils seront déférés devant le parquet du tribunal d’Oran qui aura à statuer sur leur cas.

Par A. Br.

Publicités

Written by elharraga

11 janvier 2009 à 1:35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :