Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

Collo : 14 harraga arrivent à bon port en Sardaigne

leave a comment »

Quatorze jeunes Colliotes, dont deux multirécidivistes de la traversée de la Méditerranée vers « l’eldorado italien », ont réussi à atteindre, samedi dernier, le littoral de la Sardaigne, en Italie, la Mecque des jeunes aventuriers de l’est du pays, après 20 heures de navigation.

En dépit de la petitesse de la barque de type « petit métier », à bord de laquelle ils étaient entassés comme dans une boîte de sardines, ces jeunes sont arrivés à bon port, car la majorité d’entre eux a déjà contacté leurs proches. Ils ont embarqué à partir de la plage interdite à la baignade de Lebrarek, près du centre-ville de Collo, juste après la rupture du jeûne, vendredi dernier. Ils avaient également volontairement coïncidé cette traversée avec le déroulement du match de l’équipe nationale contre les Lions du Sénégal pour certainement profiter d’une éventuelle baisse de vigilance des gardes-côtes algériens. Ils avaient alors longé la côte en mettant le cap vers la Marsa et ensuite tenté de rejoindre la rive nord de la Méditerranée, une traversée facilitée par l’utilisation du GPS. Parmi ces harraga se trouvent 4 marins-pêcheurs, qui ont été certainement d’une grande aide pour les autres jeunes, en majorité des chômeurs. L’un d’eux, qui serait le principal instigateur de cette aventure, a été, par deux fois, reconduit au pays à partir de l’Italie. Cela ne l’a pas pour autant découragé à renouveler l’expérience.

A signaler que trois autres groupes, originaires de Collo, ont déjà réussi la traversée vers l’Italie et un certain nombre d’entre eux ont été refoulés. Un autre groupe a auparavant échoué en mer, près d’El Kala à cause d’une panne de moteur. Face à un taux de chômage aux proportions alarmantes frappant jeunes et moins jeunes dans une région enclavée et sans perspectives apparentes, la harga est devenue le seul refrain des jeunes pour fuir la malvie et ce ne sont pas les cas de disparition en mer ni la pénalisation qui vont dissuader une jeunesse livrée à elle-même de tenter l’aventure.

Par D. Balta

Publicités

Written by elharraga

10 septembre 2008 à 6:51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :