Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

« Les harraga posent un problème d’identification »

leave a comment »

Une source au fait du dossier explique

Contactée par nos soins, une source officielle au fait du dossier des harraga ayant requis l’anonymat a déclaré à El Watan, à propos des jeunes ayant pris le large et qui seraient pour certains détenus en Tunisie ou au Maroc, que cette éventualité est peu probable dans la mesure où « l’usage diplomatique impose aux Etats de saisir nos représentations diplomatiques dès qu’un de nos ressortissants est appréhendé, conformément à la convention de Vienne ». Notre source précise toutefois que « le problème avec les harraga est qu’ils détruisent leurs papiers, ce qui ne rend pas aisé l’opération de leur identification ». « Le même problème se pose pour nous ici, avec certains immigrants subsahariens », poursuit notre interlocuteur, avant de souligner : « Chaque fois que nos services consulaires sont informés d’un cas de harraga arrêté ou repêché, ils informent systématiquement les familles. Toutefois, ces opérations se font dans la discrétion la plus totale, loin de toute médiatisation. » Notre source relève combien il est difficile de « quantifier » le phénomène des harraga et son ampleur en liant cela une fois de plus au problème des papiers. « Même le ministre français de l’Immigration (M. Brice Hortefeux, ndlr) a été induit en erreur lorsqu’il avait déclaré récemment que 350 000 Algériens étaient en situation irrégulière en France, avant de rectifier ce chiffre une semaine plus tard en déclarant qu’il y avait 400 000 clandestins étrangers en France sans préciser leur nationalité. C’est tout le problème de l’immigration clandestine. C’est un phénomène insaisissable. » « L’Algérie est un pays de transit pour l’immigration clandestine et un pays cible. C’est aussi un pourvoyeur de migrants. Pour ces raisons, le traitement du phénomène migratoire ne peut s’appréhender que dans le cadre d’une action globale et une démarche multilatérale avec nos partenaires de l’Union européenne, de concert avec l’Union africaine », conclut-il.

M. B.

Publicités

Written by elharraga

13 août 2007 à 5:33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :