Harraga – Harragas

Combien sont-ils ces harraga qui ont pris le large pour ne plus revenir ?

Aïn Témouchent. Un réseau de passeurs de harraga démantelé à El Amria

leave a comment »

Hier, la police a présenté au parquet 3 personnes accusées d’avoir constitué un réseau de passeurs d’émigrants clandestins en direction de l’Espagne.

Tous sont d’El Amria, un chef-lieu de daïra côtière, situé à 15km du port de pêche de Bouzedjar. Les policiers, agissant sur information, ont identifié un élément du groupe, un journalier, qui a donné le nom du principal organisateur de l’opération. Ce dernier, déclaré sans profession, a nié les faits bien qu’en son domicile, après perquisition, les enquêteurs ont découvert un zodiac de 4m de long, 2 moteurs de 40 chevaux, 8 gilets de sauvetage, 2 pompes à air, dont une électrique, une tenue de plongée sous marine et un jerrican de carburant. Seul 3 sur les 6 candidats à l’émigration clandestine qu’ils avaient recrutés, tous d’El Amria, ont reconnu les faits. Ils auraient versé respectivement 9, 7 et 4 millions de centimes chacun. Pour rappel, au cours du mois écoulé, un autre groupe de passeurs avait été arrêté à El Amria, ce qui ramène à 3 les réseaux démantelés par la police, en comptant celui découvert à Béni Saf en 2006.

M. Kali

Publicités

Written by elharraga

18 février 2007 à 6:42

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :